Le contexte

Chaque année dans le monde, environ trois millions d’enfants meurent avant leur premier mois de vie. 99% de ces décès ont lieu dans des pays en développement. Parmi les causes de mortlaité néonatale, l’hypothermie est une des plus répandues dans les pays du Sud, alors qu’environ 40% de ces décès pour être évités par une gestion simple et adéquate de la température. Le contact peau à peau ("Méthode kangourou") qui est préconisé en tant que méthode de premier recours pour éviter l'hypothermie n'est pas toujours applicable, en particulier lorsqu'un traitement par photothérapie est nécessaire contre la jaunisse du nouveau-né.

La plupart des équipements médicaux existant dans les pays industrialisés ne sont pas adaptés au context des hôpitaux de district dans les pays en développement. De plus, leur coût initial, ainsi que leur coût de maintenance sont très élevés. Il y a eu des tentatives de développement d’incubateurs simplifiés mais ils souffrent de nombreux inconvénients, tels que l’incapacité à être industrialisé ou le non-respect des normes de sécurité.